animation logo Domaine MIA
Alain-chef de culture au Domaine Mia

À la rencontre du chef de culture du Domaine MIA

Réussir un excellent vin requiert des compétences et beaucoup de passion. L’équipe du Domaine MIA ne manque ni de l’une ni de l’autre. Parmi les intervenants dans la culture du raisin, il est une personne de la plus haute importance : le chef de culture. Allons à la rencontre d’Alain Charleux, chef de culture du Domaine MIA.

 

Bonjour Alain,
vous êtes donc le chef de culture du Domaine MIA, pouvez-vous nous expliquer rapidement quelles sont vos missions au sein du Domaine ?

De manière générale on définit le chef de culture comme la personne qui organise tous les travaux liés au vignoble dans le but d’obtenir des raisins de bonne qualité.

Au Domaine MIA, ma mission est encore plus exigeante car nous exploitons nos vignes en agriculture biologique et nous orientons vers la biodynamie. C’est-à-dire que nous tenons compte de tout ce que la Nature peut nous offrir pour obtenir les meilleurs raisins.

En résumé, mon travail doit garantir l’excellence de la qualité du raisin qui entrera dans l’élaboration de nos vins.

 

Vous semblez passionné par l’agriculture biologique et le respect de la terre, pouvez-vous nous en dire plus ? D’où vous vient cette passion ?

Il s’agit véritablement de mes convictions personnelles. J’ai grandi au contact de la nature, entouré par les animaux. Je suis fils et petit-fils de paysan, le respect de la nature et de la biodiversité sont dans mon ADN.
Alors tout naturellement, je le mets en œuvre dans mon travail. En agriculture biologique, nous sommes au plus près de la nature et notre manière d’intervenir sur les sols et les végétaux a un impact direct sur notre environnement et son futur. Cela passe donc tout d’abord par le soin que l’on porte à la terre, mais aussi par des pratiques comme le labour à cheval pour le respect des sols de nos parcelles ou poussent nos jeunes vignes, l’utilisation du compost comme engrais naturel qui recycle nos sarments de vigne et l’installation de ruches dans un souci de protection de l’espèce et de la biodiversité.

Depuis 2008, nous travaillons avec les méthodes de l’agriculture biologique et notre domaine est certifié depuis 2011. Mon principal objectif a toujours été d’améliorer la qualité de nos sols pour des raisins et des vins de grande qualité. Aujourd’hui, avec Mia, nous souhaitons aller encore plus loin pour permettre au terroir de s’exprimer et réduire notre impact sur l’environnement; nous avons donc choisi de travailler en biodynamie.

 

Justement, la biodynamie parlons-en. Comment est-ce que cela se traduit au Domaine MIA ?

La viticulture biodynamique est encore peu pratiquée et peu connue en France.
C’est un principe d’exploitation agricole qui met l’accent sur le fait que tout terrain d’exploitation doit être considéré comme un organisme vivant, autonome et diversifié. Il me semble important de réintroduire l’animal à la vigne et recréer tout un écosystème.

La biodynamie prend également en compte l’influence de la Lune et de son calendrier, cela signifie qu’on va au rythme de la Nature et de ses énergies. Par exemple il y a des jours plus favorables pour planter (jours « racines »), d’autres pour travailler les vins (jours « fruits »).

Les cycles de la Lune influencent aussi l’activité interne du vin. Nous veillons donc aussi dans nos caves à planifier, par exemple, certaines de nos manutentions.

Au Domaine MIA, la transition en biodynamie se fait étape par étape. Par exemple, nous avons déjà commencé à soigner notre vigne à l’aide de préparations biodynamiques qui augmentent l’activité biologique du sol et harmonisent la croissance des plantes. Ces préparations à base de plantes ou de matières naturelles comme de la bouse de corne, du silice, de la prêle ou de la camomille, favorisent la structure du sol et renforcent la croissance des racines.

Etape après étape, notre vocation est de poursuivre dans cette voie pour atteindre un équilibre naturel et limiter l’intervention de l’homme et ainsi obtenir le label DEMETER, parfaitement en ligne avec nos convictions.

 

Comment voyez-vous l’avenir des cultures du Domaine MIA?

Opérer une transition ne se fait pas en un claquement de doigts. La Nature nous impose son tempo et nous progressons au rythme des saisons et de nos enseignements. Il est également très important pour moi de prendre le temps de maitriser chacune de ces nouvelles pratiques.
Comme je le disais, la biodynamie est encore peu répandue, au-delà de nos convictions personnelles, l’attente du public est grande et cette exigence nous motive et nous fait progresser encore plus vite.
Je suis convaincu que nous sommes dans la bonne voie pour une culture de la vigne encore plus respectueuse et un vin toujours plus qualitatif.

Partager cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Commencez à taper et appuyez sur Entrée pour rechercher

Panier
Aucun article dans le panier.
0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est vide